Les enfants et les épices

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, j’avais envie de vous proposer un article un peu différent. Lorsque je suis sur mes marchés il n’est pas rare que des parents me demandent s’ils peuvent donner des épices à leur enfants, et si oui, il sont avides de conseils pour les introduire correctement à leur alimentation.

Bien sur, mes conseils ne remplaceront pas ceux d’un pédiatre.

Introduire les épices dans l’alimentation de votre enfant

C’est assez simple : dès le début de la diversification alimentaire vous pouvez commencer à proposer des épices à votre bébé. Bien évidemment, la règle d’or sera d’y aller progressivement autant au niveau de la quantité que des épices eux-mêmes. Commencez d’abord par des variétés douces d’aromates et d’épices (cannelle, vanille, cumin, curcuma, curry…). Vous pouvez faire goûter l’épice brut à votre enfant (sur le bout d’une cuillère) pour qu’il découvre la saveur, ou mélanger une petite quantité à ses plats. Si l’enfant tolère les épices que vous lui ferez goûter, vous pouvez en essayer un nouveau.

Concernant les mélanges il y a deux écoles : certain vous diront qu’il n’y a pas de problème à en proposer aux enfants (et c’est le cas), d’autres suggèreront de proposer d’abord chaque épice individuellement pour que votre enfant soit en mesure de les distinguer avant d’introduire les mélanges. À vous de décider !

Les papilles d’un enfant son plus sensibles, mais il est indispensable de lui faire découvrir un maximum de saveurs dès son plus jeune âge. C’est la meilleure manière pour éviter le piège de l’enfant qui refuse tout ! J’insiste néanmoins sur l’aspect progressif et la nécessité de bien observer les réactions au moment du repas : les repas doivent rester un plaisir. Dissociez les saveurs pour que votre enfant apprenne à les identifier à chaque produit et prenez votre temps, il n’est pas nécessaire de lui présenter un maximum d’épices d’un seul coup, ce serait au contraire le meilleur moyen de l’en dégouter !

Attention : tous les épices ne peuvent pas être proposés aux enfants !

On évite tout ce qui est trop piquant ; le poivre et le piment sont à introduires en dernier car trop relevés. Attendez que votre enfant soit habitué aux saveurs douces d’abord et seulement après commencez avec un piquant doux en petite quantité pour ne pas irriter les papilles de votre enfant.

Des bienfaits pour eux aussi !

Si vous avez l’habitude de mes articles, vous savez que chaque produit possède son lot de bienfaits. Les enfants, même très jeunes, bénéficient eux aussi des avantages des épices qu’ils goûteront ! Pensez-y si votre enfant à des problèmes de digestion ou des besoins en vitamines par exemple.

Épices d’automne

La mi-septembre est déjà passée, ce qui signifie l’arrivée de l’automne à grands pas (cette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !